Contactez nous
Demande d'informations
Une équipe à votre écoute pour répondre à vos besoins.
* Champs obligatoires

A vérifier avant d'investir

A vérifier avant d'investir

Lors d’un achat immobilier, n’hésitez pas à lister les points à vérifier avant d’investir : Pour un investissement locatif, il est primordial de s’assurer que certaines questions de bon sens ont été posées, et que les réponses sont elles aussi cohérentes. Cela parait évident, mais il n’est pas inutile d’en rappeler les grandes lignes :

A vérifier avant d’investir dans une opération Pinel

A l’achat

1. Le prix d’achat correspond au marché.
Les services souvent packagés (crédit, gestion locative, garanties diverses) ne doivent pas masquer un prix de vente élevé d’un ou de plusieurs éléments (immeuble, parking).

2. Le promoteur dispose d’une garantie financière
de « parfait achèvement ».

3. Il y a un véritable marché locatif
Vérifier que les loyers annoncés par l’opérateur sont « dans le marché » (attention aux loyers qui peuvent être sur-valorisés pour augmenter sur le papier la rentabilité globale de l’investissement).

4. Les calculs estimatifs de l’avantage fiscal Pinel
et de la réduction d’impôt accordée ne doivent pas justifier un rendement locatif. Autrement dit, le bien immobilier doit être rentable même sans aide fiscale.

5. Je peux visiter le site
et obtenir les renseignements sur le marché immobilier local. Il est normal d’acheter sur plan. Une inspection de contrôle du site permet de se faire une idée de ce qui sera livré à terme.

6. Les garanties et assurances proposées
ne doivent pas masquer la médiocrité de la qualité d’un programme mais à s'assurer contre un aléas ou un imprévu.

Pour la gestion locative

7. Contrat d’assurance des loyers
Attention, un contrat d’assurance des loyers sur 9 ans ferme ne signifie jamais que la prime d’assurance payée chaque année n’évoluera pas à la hausse. Un programme immobilier commercialisé avec des loyers « surestimés » est un risque sur le maintien des conditions du contrat d’assurance.

8. La revente
A terme, les conditions sont réunies pour que le bien immobilier puisse assurément être revendu à un propriétaire occupant en résidence principale ou même secondaire (car si le marché de la revente ne porte que sur d’autres investisseurs, ces derniers recherchant les fortes rentabilités et des avantages fiscaux spécifiques, le bien immobilier pourrait connaître une décote si l'emplacement ne le justifie pas).

9. Résidence purement « locative »
Evitez les situations où trop d’investisseurs vendent au terme de 9 à 12 ans (trop d’offres simultanées = baisse de la valeur). Anticipez une conservation éventuelle du bien au delà de la défiscalisation Pinel. Nos conseillers pourront vous indiquer les bonnes pratiques dans cette hypothèse.

 

Pour toutes informations complémentaires, n'hésitez à contactez nos conseillers IMMOBILIER-NEUF. 

Partagez cette info :